efca

ELECTRICITE INDUSTRIELLE

4 jours
EI

Public

Technicien de production, opérateurs sur machines,

Opérateurs chargés d’effectuer des opérations de réglage, de calibrage et de maintenance électricité, électrotechnique et automatismes.

Electriciens intervenant sur armoires électriques de machines industrielles

Niveau requis

Expérience industrielle

Avoir les habilitations électriques nécessaires

Méthodes pédagogiques

Méthodes pédagogiques :

Des exemples concrets et des exercices pratiques permettent de mieux aborder la réalité industrielle.

Des schémas électriques peuvent nous être transmis si possible 2 semaines avant le début du stage.

60% pratique

40% théorie

 

Mode d’évaluation

La même évaluation vous est soumise en début de stage et en fin de stage

  • Test d’entrée à l’entrée de la formation : QCM et exercices
  • Test de sortie à la fin de la formation : QCM et exercices

 

La même évaluation vous est soumise en début de stage et en fin de stage

Si résultat Test out inférieur à 50%. Le stage est considéré comme non acquis.

.

Documentation fournie

Support de cours pédagogique

Objectifs

  • Réaliser les manipulations courantes et nécessaires pour assurer un diagnostic et une maintenance sur n’importe quelle armoire électrique ou installations électrotechniques
  • Savoir lire les schémas électriques d’une installation
  • Dialoguer ou rendre compte à un technicien spécialisé du domaine

Programme

Description de l’architecture automatismes d’une armoire électrique

            Décrire le système automatisé

Partie opérative

Partie Commande (Automate programmable)

Partie IHM (Interface Homme Machine)

Décrire les entrées et sorties de l’installation

Repérage des entrées sur les blocs de jonction

Repérage des sorties sur les blocs de jonction                              Repérage des entrées sorties sur un schéma électrique

 

Reconnaître et nommer en réel et sur les schémas les différents éléments qui composent un circuit électrique.
Décrire leur rôle et leur fonction.
Les câbler entre eux afin de réaliser un montage simple.
Les dispositifs de commande :
– les organes d’un pupitre,
– les capteurs fin de course, capteur de proximité, détecteur magnétique, cellules optiques.
Les pré-actionneurs :
– les contacteurs, les relais,
– les méthodes de test de ces appareils.

Les actionneurs :
– les moteurs usuels (moteurs asynchrones et à courant continu)
– les fonctions de variation : variation de vitesse, par variateurs de fréquence.

Les accessoires de protection et organes annexes :
– disjoncteurs, sectionneurs, thermiques, fusibles,
– les tempos et les monostables.

Décrire oralement, à partir d’un schéma électrique, le fonctionnement. 

Ajuster correctement les éléments de sécurité d’une installation.
Réglage des composants de sécurité : sectionneurs, disjoncteurs, fusibles, thermiques.
Les générateurs d’électricité : les transformateurs, les alimentations.
Les techniques de lecture de schémas (renvoi de folios, liste croisée, numérotation des colonnes et des lignes).

Repérer sur une machine les différentes parties fonctionnelles. 
Les classer par famille et décrire leurs interactions en dessinant un synoptique fonctionnel.
Les pré-actionneurs, les actionneurs, les commandes et les capteurs,
Rôle des schémas de commande et de puissance,
Interactions électriques entre ces éléments.

Diagnostiquer une défaillance sur une installation.
Les grandeurs mises en jeu :
– tension, intensité, pression, débit : unité, analogie, moyen de mesure.
Les appareils de mesure, procédure de mise en oeuvre et d’utilisation : le multimètre (voltmètre et ohmmètre).

Méthodologie dans un dépannage.

 

Intervenants

Equipe pédagogique de EFCA sarl


Coordination
M. GUY OMBEDE
Ingénieur INSA
Directeur de EFCA sarl

Prix

1650€

Date

Du 07/03/2023 au 10/03/2023

Cette formation est personalisable dans le cadre de la formation sur mesure et est aussi disponible en intra et inter.

Inscrivez-vous ici